Dévastée Automne/Hiver 2013/2014

DSC_3994
Si la variété des empreintes distillées par Dévastée Si l'on devait résumer l'inspiration de la collection automne/hiver, le seul mot qui pourrait être utilisé pour la décrire serait "doux-amer".
Monochrome, comme toujours, le duo derrière Dévastée, Ophélie Klère et François Alary, a choisi cette saison de se concentrer sur le tailoring sur des silhouettes très androgynes (voire carrément masculines). Les manteaux sont nets, tranchants, réguliers et le défilé s'ouvre sur une ribambelle de vêtements d'extérieur aux subtils imprimés pied-de-poule.
Les chaussures sont plates, le plus souvent des oxfords, des creepers et des slippers, et la silhouette dégage une sensation de confort qui vous donne envie d'essayer les vêtements immédiatement, sachant que vous vous sentirez à l'aise en les portant.
Les shorts sont portés par-dessus des collants noirs, ce qui ajoute à l'éthique masculine que l'on retrouve dans toute cette collection.
Cette saison, Dévastée collabore avec le gantier Causse. Les fameux imprimés doux-amers se retrouvent partout, même sur les vêtements.
Doux-amer parce qu'ils représentent généralement des objets sinistres ou effrayants, comme des pierres tombales ou des racines, dont l'aspect dramatique est généralement contrebalancé par l'ajout de visages souriants, ce qui donne à cette collection un sentiment très ironique, dans l'ensemble.
 
photo par Samantha Rakotoson
 
Mary Yasmine Arrouche

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :